Catégories
Souffrance animale

Chronique de la souffrance animale – Eté 2020

Petite chronique d’événements marquants rappelant la souffrance animale toujours aussi omniprésente en cet été 2020 malgré tous les efforts déployés pour la masquer.

Ces événements ont été largement relayés sur les réseaux sociaux mais un certaine nombre de personnes ne sont pas sur ces réseaux et cette actualité de souffrance animale défile vite …

« Allô Lidl ? Cette cruauté ne peut plus durer. »

Juillet 2020

Allô Lidl ? La cruauté envers les poulets, ça suffit ! 😡

Pour dénoncer l’absence d’engagement de l’enseigne contre les pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets, L214 a détourné la célèbre publicité Lidl « On est mal patron »…

Dans les systèmes d’élevage intensif où Lidl s’approvisionne, les poulets sont entassés à plusieurs dizaines de milliers par bâtiment et passent toute leur vie sur la même litière, gorgée de déjections, sans qu’elle ne soit nettoyée ni changée.

Il sont enfermés, sans aucun accès à l’extérieur. Après 35 jours de cette vie de misère, ou à peine plus, les poulets sont envoyés à l’abattoir : ils sont alors accrochés violemment par les pattes, la tête en bas, alors qu’ils sont encore conscients, puis plongés dans un bain d’eau électrifié avant d’être saignés.

Le massacre des dauphins a repris aux Îles Féroé

Juillet 2020

La chasse controversée aux grands dauphins a repris dans les Îles Féroé, avec un premier grind qui a coûté la vie à 287 cétacés.

Le 15 juillet dernier, vers 20 heures un grand groupe de globicéphales et de dauphins a été trouvé au large de Sandvík. Le pod a été conduit sur la plage de Hvalba, à Suduroy, l’île la plus au sud de l’archipel.

252 globicéphales et 35 dauphins à flancs blancs de l’Atlantique ont été massacrés en 1 h 20.

Tradition ancestrale, le « grind » ou « grindadráp » consiste, une fois les cétacés repérés, à encercler les animaux avec des bateaux qui sont alors rabattus au bord d’une plage autorisée pour l’abattage.

Des crochets sont alors enfoncés dans les évents des mammifères marins pour les ramener au plus près de la rive, leur moelle épinière est alors sectionnée à l’aide d’un couteau traditionnel appelé « grindaknívur ». Les cétacés agonisent durant de longues minutes devant les membres de leur groupe. 

souffrance animale cétacé globicéphale grind grindadráp
Grindadrap 2018
Photo : Auksinis Kardas/ Flickr

Domino’s Pizza, poulet origine Brésil

Juillet 2020

L214 rend publique une nouvelle enquête dévoilant l’importation de viande de poulet brésilienne par l’enseigne Domino’s Pizza et les conditions d’élevage de ces animaux.

Dans ces élevages intensifs à 8000km de la France, les oiseaux sont entassés par dizaines de milliers, ils n’ont aucun accès à l’extérieur, manquent d’air pur et de lumière… certains ne survivent pas à ces conditions.

Demandez à Domino’s de bannir enfin les pires pratiques de l’élevage intensif.

Non au festival de viande de chien de YULIN !

Juin 2020

À l’attention du maire de Yulin aux bons soins de Monsieur l’Ambassadeur de Chine à Paris

Monsieur le Maire,

Nous demandons au gouvernement de la province de Guangxi, en Chine, de stopper le prochain festival de viande de chiens et de chats de Yulin qui aura lieu en juin 2020.

Des milliers de chiens et de chats vont être atrocement tués après une capture et un voyage traumatisants, pour être mangés durant la semaine du festival. Égorgés conscients, certains sont plongés dans l’eau bouillante encore vivants pour retirer leur fourrure.

Ces chiens et chats viennent de la rue ou ont été volés. Ce trafic immonde doit être poursuivi par la loi. Participons ensemble à bannir cette cruelle tradition !

Fondation Brigitte Bardot

souffrance animale Yulin
Festival de Yulin
Crédit photo : Fondation Brigitte Bardot

La face cachée du Roquefort

Juin 2020

Pour faire du Roquefort, les brebis doivent donner naissance à des agneaux. Ainsi, un million d’agneaux naissent chaque année pour la production du roquefort. En surnombre, les trois quarts d’entre eux sont envoyés dans des élevages intensifs où ils seront engraissés pour la viande.

Dans cet élevage de l’Aveyron, la SARL Grimal, une des plus grosses exploitations de France, les agneaux sont entassés dans des enclos sans accès à l’extérieur. Certains agonisent dans l’élevage et meurent avant d’atteindre 4 mois, âge auquel ils sont envoyés à l’abattoir.

Certains de ces agneaux sont tués à l’abattoir d’Arcadie Sud-Ouest, près de Rodez. Ils reçoivent des chocs électriques qui parfois ne les étourdissent pas. D’autres sont égorgés à vif. Les agneaux se voient mourir les uns les autres. Beaucoup sont suspendus encore conscients sur la chaîne d’abattage.

Ces graves infractions avaient déjà été constatées dans un rapport vétérinaire en 2016. Pourtant, quatre ans plus tard, rien n’a changé. Exigeons la fermeture immédiate de cet abattoir.

Ensemble, faisons cesser la souffrance animale !

Autres actualités animalistes à découvrir sur ce site : Animaux / Ecologie / Politique – Eté 2020

Photo de couverture : Aubrac – Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle – mai 2006

Haut de page

Laisser un commentaire